Untitled Document

L'informatique fait partie de notre environnement quotidien, que ce soit dans la vie privée ou professionnelle.

Dans le domaine de la broderie, il n'est plus possible de s'en passer : logiciels pour la réalisation et la retouche de programmes, connexion à la machine à broder elle même pilotée par un système informatique, systèmes de réseaux, retours d'informations de la machine à un logiciel de gestion de production. Il n'est pas toujours évident de savoir tout faire.

Les brèves informations données lors de l'installation d'une machine, ou les formations à la programmation sont souvent trop superficielles. Difficile d'apprendre en quelques heures comment réaliser un programme de broderie lorsqu'on est novice, ou lorsqu'on change de technologie informatique !

L'élaboration d'une broderie est un travail d'art et son cheminement n'est pas toujours simple. Problèmes d'adaptation, de compréhension ou tout simplement d'utilisation, les logiciels de programmation sont à la fois très simple et souvent d'une complexité démotivante et énervante ! On s'y perd dans tout les paramètres, les types de points, à en oublier fréquemment les bases du piquage, de faire d'un dessin ou d'une image, une broderie qui vit !

Mais pour lui donner vie, le chemin est souvent difficile. En effet, s'il y a encore moins de 20 ans, 2 personnes n'était pas de trop pour réaliser une programme de broderie (un dessinateur et un piqueur), il n'en n'est pas de même de nos jours ! Il faut pouvoir réunir les 2 aptitudes dans une même et seule personne, tout en travaillant encore plus rapidement. Et même si l'apparition du scanner et de la digitalisation a fait progressé la rapidité d'élaboration d'un programme de broderie, cette technologie nous a également apporté de nouveaux problèmes. Un scanner ne pourra jamais remplacer un dessinateur et son esprit d'initiative dans l'interprétation d'un dessin, dans le placement des points de saisie, des angles du fil. Aujourd'hui, le piqueur doit savoir tout faire en un minimum de temps, et la tâche est ardue. Et de plus en plus souvent, il doit également endosser le rôle du brodeur.

 

Les formations sont proposées par nos partenaires :

GLOBE BRODEURS FORMATIONS  
PIQUAGE.COM (Atelier Sud)  

 

Elles sont orientées sur 3 axes principaux :

 

 



Le logiciel de piquage

la base de la programmation  d'une broderie réside dans l'utilisation du logiciel qui permet la transformation d'une image en broderie par procédé de calque. On insère à l'écran une image et on reproduit des contours clés à l'aide d'outils de dessins ou de piquage. Les programmes de nouvelle génération incluent de plus en plus de fonctions, et l'utilisateur ne sait pas ou n'ose pas les utiliser. C'est dans cet optique que nous pouvons former la personne responsable de la réalisation des programmes. Car, il arrive bien souvent que les formations et les explications lors de la première installation soient succinctes. Les personnes n'ayant jamais utilisé ce type de logiciel risquent également de se sentir perdues. C'est pourquoi il est beaucoup mieux de reprendre les bases de la programmation par des exercices simples mais ciblés, et enchaîner par de la programmation un peu plus évoluée, en expliquant les différentes fonctions. Car placer des points nodaux afin de réaliser rapidement de belles courbes n'est pas chose simple. L'utilisateur a souvent tendance à ne spas les placer au bon endroit, ceci provoquant une moins bonne qualité de contour, et donc une moins bonne qualité de broderie. Il en est de même pour déterminer les sens des points de broderie, qui doivent être adapté au support à broder. Beaucoup de problèmes résident également dans les chevauchements, car réaliser une programme c'est aussi optimiser le temps de broderie en évitant au maximum les coupe-fils, en évitant que la machine ne se désenfile au redémarrage, et en utilisant le nombre de points nécessaire. Il ne faut pas oublier que le travail s'effectue à l'aide d'une image, celle-ci est inerte, figée. La broderie vit, déforme le support à broder, et il faut anticiper ce phénomène par des techniques d'élargissement, de diminution et de compensation. Le plus difficile est de réaliser du petit texte, on voit d'ailleurs souvent un mauvais alignement des lettres, certaines plus hautes que d'autres parce que la personne n'a pas anticipé la réaction de son programme.

 

Le logiciel de dessin vectoriel

il peut également être très intéressant d'effectuer une formation sur un logiciel de dessin vectoriel. En effet, la plupart d'entre eux sont compatibles avec les logiciels de piquage, et il est souvent utile de savoir utiliser ces deux logiciels afin d'optimiser le temps de travail. Les logiciels de dessins vectoriels intègrent beaucoup plus d'outils de création, simplifiant la mise en forme des contours complexes à réaliser, et un simple copier-coller suffit à les intégrer au logiciel de piquage sans avoir à retoucher aux contours créés. C'est également avec ce logiciel qu'il est possible de réaliser des maquettes destinées à la sérigraphie, au flocage, et à la découpe d'adhésif pour de la décoration publicitaire. Et comme toute la base de ces techniques reposent sur le même principe, à savoir des contours vectoriels, créer deviendra alors un vrai jeu d'enfant !



La machine à broder

Sur ce point également, la formation à la mise en route de la machine est légère et rapide. Pourtant nombreux sont les réglages, les paramètres à connaitre afin de réaliser la plus belle des broderies. Se serait dommage d'avoir réalisé un excellent programme, mais que sa qualité en soit amoindrie par une mauvaise utilisation, un mauvais entretien de la machine ! Réglages des tensions de fils, huilage très léger mais régulier dans le temps, nettoyage suivi des parties mécaniques, ajustement d'un crochet, nombreux sont les problèmes qui peuvent se cumuler, que la machine soit récente ou non.  L'opérateur machine doit savoir en régler la cause, car il n'est pas pensable de faire une intervention pour un croché déréglé ! Et le pire de tous, se sont les résidus de colle qui s'accumulent par couche sur la table du pantographe, dans les moindres! Optimiser le temps de broderie, connaître les fonctions de la machines permettent aussi un gain de rapidité. Il n'est pas rare d'entendre dire qu'elle ne servent à rien, c'est totalement faux, des ingénieurs on travaillé durant des mois pour mettre au point ces systèmes permettant de simplifier le travail. Un autre point non négligeable est que de bonnes conditions de travail favorisent le rendement. Quoi de plus déconcertant et de plus énervant que de travailler avec une machine mal entretenue, qui s'arrête sans aucune raison, qui ne fonctionne pas correctement  ? Et que pensera un client en visite dans l'atelier de son fournisseur voyant l'état délabré d'une machine à broder ? Quelle opinion se fera t il ? Je doute qu'il s'en fasse une bonne. Pourtant il ne faut pas grand chose pour présenter une machine en bon état, le client ne s'en verra que plus rassuré et confiant dans la qualité de votre travail.

 

Le matériel informatique

 Il n'est pas rare de se retrouver, chez certains clients, devant du matériel obsolète, pas assez puissant en ressources, mal entretenu, voir même du matériel ayant des problèmes de dysfonctionnement grave, le même programme installé plusieurs fois sur la machine. Les ordinateurs sont soumis à rude épreuve, la chaleur, la poussière, l'humidité, la sollicitation électronique, etc... Il peut en résulter des pannes de réseaux machines, des problèmes de faux contacts, d'enregistrement. Tout comme pour la machine, il serait idiot d'enregistrer son magnifique programme et que celui ci se voit mal enregistré, provoquant décalages et bourrages ! Là également, des actions simples, mais régulières sont à effectuer pour maintenir vos ordinateurs en bon état de fonctionnement. Il faut toujours garder en mémoire que l'aboutissement à une belle broderie est le résultat d'un enchaînement de procédés électroniques et mécaniques, depuis sa conception, jusqu' à sa réalisation. Si un seul de ces maillons est défectueux ou fonctionne mal, c'est toute la chaîne qui se brise. Le proverbe parle de lui même, bon ouvrier a toujours bon outil. La broderie ne déroge pas à cette règle.


Afin d'avoir une activité rentable, il est nécessaire d'acquérir des gestuelles et des habitudes de production visant à optimiser votre temps de travail.

C'est dans cette direction que Monsieur Cetra de GLOBE BRODEURS FORMATIONS vous guidera à traves ses formations professionnelles, et ce dans les différentes étapes :

 

  • Céation de votre projet d'activité. Il vous aidera dans le choix du matériel de production en fonction de vos besoins, au choix des consommable, dans votre politique de prix.
  • Optimisation de votre atelier afin que votre outil de production atteigne sa rentabilité maximale, dans la répartition des tâches.
  • Recrutement et formation de vos futurs collaborateurs.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations aux techniques de production et sur l'aide à votre création d'activité, n' hésitez pas à prendre contact avec GLOBE BRODEURS FORMATIONS  

 

 

  • Accéder à la boutique de notre Partenaire Lefildevosidees.com
  • Accédez aux produits ODIF en vente sur notre boutique en ligne
  • Accédez aux aiguilles SCHMETZ en vente sur notre boutique en ligne
  • Toutes nos solutions d'enregistrement USB

  • Accéder à notre boutique en ligne
  • Galets pour TMEG en vente sur notre boutique en ligne
  • Roulements de tête en vente sur notre boutique en ligne
  • Dépannage de cartes électroiques

  • Crochets HIROSE & KOBAN en vente sur notre boutique en ligne
  • Boîtiers de canette TOWA en vente sur notre boutique en ligne
  • Cadres & cerceaux en vente sur notre boutique en ligne
  • Téléchargement de documentations



A propos...

Nos principaux partenaires

        Informations

La broderie, plus qu'un métier, une passion !
Nous avons créé au Maroc fin 1988 une société de broderie industrielle devenue rapidement leader sur le marché. Entièrement intégrée, avec un bureau d'études et de création équipé de trois centres de programmation de toute dernière génération, et un atelier de production de plus de 12 machines à broder multitêtes de différentes techniques (une machine multitêtes Cornely pour le point mousse, le point chaînette, le coiling, la pose de rubans et de lacettes, une machine multitêtes Tajima équipée d’un pont laser GMI / SEIT GT, deux machines multitêtes point stuff....... Lire la suite

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash